1945 - 1979


 
France
Période secrète
Monde
16 juillet 1945 Premier essai nucléaire américain à Alamogordo (Nouveau-Mexique).
6 & 9 août 1945 Bombardement de Hiroshima et Nagasaki avec des armes nucléaires.
18 octobre 1945Ordonnance du Gouvernement provisoire (présidé par le général de Gaulle) créant le Commissariat à l’Energie Atomique. 
01 mars 1946Affectation au CEA du Fort de Châtillon et d’une enclave de la Poudrerie du Bouchet. 
1er juillet 1946 Premier essai nucléaire aérien américain à Bikini (Iles Marshall).
1947Expulsion des ministres communistes de la coalition gouvernementale. 
29 août 1949 Premier essai nucléaire aérien soviétique à Semipalatinsk (Kazakhstan).
01 décembre 1949Première production de plutonium par le CEA au Centre de Châtillon (quelques milligrammes). 
19 mars 1950 Lancement de l'Appel de Stockholm exigeant l'interdiction absolue des armes atomiques.
28 avril 1950Révocation de Frédéric Joliot, membre du parti communiste, de son poste de Haut-Commissaire du CEA. 
27 janvier 1951 Premier essai aérien américain au Centre d'essais du Nevada.
03 septembre 1951Création par la Direction des Etudes et Fabrications d’Armement (DEFA) d’une “ Section Atomique ” dirigée par I.G. Chanson.  
08 novembre 1951Pierre Guillaumat est nommé administrateur général du CEA. 
début 1952Pierre Guillaumat décide de construire l’usine plutonium de Marcoule. Les travaux sont réalisés avec des crédits civils. 
01 mai 1952Création du Commandement des Armes Spéciales confié au colonel Ailleret chargé de coordonner les études et expérimentations dans le domaine des armes nouvelles. 
03 octobre 1952 Premier essai nucléaire aérien britannique à Monte Bello (Australie)
1er mars 1954 Essai aérien thermonucléaire américain le plus puissant (15 Mt), au dessus de Bikini Atoll.
01 juillet 1954Pétition de personnels du CEA contre la production d’armes atomiques. 
09 juillet 1954 Etats-Unis - Marshall Islands. Le Pentagone entame un processus d'indemnisation des populations déplacées des Marshall en raison des essais nucléaires.
15 novembre 1954Présentation par le colonel Ailleret du projet K 104 pour quelques bombes atomiques (coût estimé : 100 milliards de francs). 
01 novembre 1954Décision de construire une usine de fabrication de plutonium à Marcoule. 
26 décembre 1954Un conseil interministériel présidé par Pierre Mendès-France examine les modalités de réalisation de la bombe atomique (coût estimé : 125 milliards pour la bombe et 45 milliards pour deux sous-marins à propulsion nucléaire). 
28 décembre 1954Création (secrète) au CEA du Bureau d’Etudes Générales (BEG) chargé de mettre en route les applications militaires du nucléaire. 
01 juin 1955Début de la construction de l’usine d’extraction du plutonium (UP 1) à Marcoule. 
08 juillet 1955Achat (secret) du domaine de Rue à Bruyères-le-Châtel (B III). 
07 janvier 1956Divergence de G1 à Marcoule. 
01 juillet 1956Premières installations à B III. 
06 novembre 1956 La France et la Grande-Bretagne doivent se retirer de Suez sous pression des Américains et des Soviétiques.
05 décembre 1956Création (secrète) du Comité des Applications Militaires de l’Energie Atomique (CAMEA) en remplacement de la Commission Supérieur des Applications Militaires de l’Energie Atomique et du Comité des Explosifs Nucléaires. Installation des principaux laboratoires à B III.  
1957 Création de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sous l'égide de l'ONU.
18 mars 1957Le général Ailleret est chargé de superviser la totalité des essais atomiques. Création du Centre d’essais et d’Expérimentation du Sahara (CEES) et du Groupe Mixte Armées-CEA des Expérimentations Nucléaires. 
20 mars 1957Partage des responsabilités des essais entre la DTN (CEA) et l’Armée. Reconnaissance au Sahara. Une zone de 108 000 km2 au sud-ouest de Reggane sera classée “terrain militaire” le 10 mai 1957. 
01 juin 1957Création de l’annexe du Centre d’Etudes de Vaujours à Moronvilliers. 
01 juillet 1957Achat du domaine de Valduc et création du “Centre annexe D1” (Centre d’Etudes de Valduc) de B III pour l’assemblage des ogives nucléaires. 
15 novembre 1957Création du service des essais. 
01 janvier 1958Mise en service de l’usine UP1 d’extraction du plutonium à Marcoule. 
11 avril 1958Décision gouvernementale officielle signée par Félix Gaillard pour l’explosion nucléaire prévue dans le premier trimestre 1960. Ce décret a été signé le 22 avril alors que Félix Gaillard était démissionnaire et antidaté du 11 avril. Il autorisait également l’acquisition des terrains de Pierrelatte pour la construction de l’usine de séparation isotopique de l’uranium. 
00 janvier 1900  
00 janvier 1900Fin de la période secrète. 
1er juin 1958Gouvernement de Gaulle. Pierre Guillaumat, administrateur du CEA, devient ministre des Armées. 
12 juillet 1958De Gaulle décide la construction à Pierrelatte d’une usine de séparation isotopique de l’uranium. 
22 juillet 1958Confirmation par de Gaulle de la décision du 11 avril prévoyant la première explosion nucléaire au cours du premier trimestre 1960. 
12 septembre 1958Création de la Direction des Application Militaires (DAM) du CEA (ancienne DTN). 
23 septembre 1958 Dernier essai aérien de la Grande-Bretagne à Christmas Island.
11 octobre 1958Arrestation et incarcération à Papeete de Pouvanaa o Oopa, député (à l’Assemblée nationale française) et leader des indépendantistes polynésiens. 
23 octobre 1958Le général de Gaulle refuse d’approuver un moratoire sur l’arrêt des essais nucléaires. 
31 octobre 1958 Le Président Eisenhower annonce un moratoire unilatéral des essais nucléaires américains qui sera adopté par les Soviétiques.
20 février 1959Obtention du premier lingot de plutonium à UP1 Marcoule. 
08 juin 1959Première divergence de G3 à Marcoule. Création au CEA du “Groupe de Propulsion Nucléaire” pour les sous-marins. 
15 juin 1959Le cœur en plutonium du premier engin expérimental français est coulé à Bruyères-le-Châtel. 
20 novembre 1959 L’Assemblée générale des Nations unies invite la France à s’abstenir de procéder à des essais nucléaires au Sahara.
05 février 1960Pierre Guillaumat est nommé ministre délégué aux Questions Atomiques. 
13 février 1960Explosion “Gerboise bleue” à Reggane (Sahara). 
16 juillet 1960Dépôt de la première loi de programmation militaire prévoyant la construction de l’usine de séparation isotopique de Pierrelatte. 
01 octobre 1960Les premiers avions gros porteurs peuvent atterrir sur la nouvelle piste d’aviation de Faa’a à Tahiti. 
01 décembre 1960Début des essais des véhicules expérimentaux au centre Interarmées des Engins Spéciaux (CIEES) de Hammaguir. 
1er septembre 1961 Reprise des essais aériens par les Etats-Unis et l'URSS.
30 octobre 1961 Essai aérien thermonucléaire soviétique le plus puissant (50 Mt), au-dessus de la Nouvelle-Zemble.
19 mars 1962 Signature des accords d'Evian marquant l'indépendance de l'Algérie.
1° mai 1962Essai souterrain au Sahara du prototype de l’AN 11, première bombe qui équipera les Mirage IVA. Accident de tir. 
01 mai 1962Commande de 50 Mirage IVA à Dassault et de 40 bombes atomiques au CEA. 
04 juillet 1962Création du Centre d’essais des Landes (CEL). 
11 juillet 1962Paris. Sénat. Le sénateur de la Polynésie Gérald Coppenrath rappelle l'inquiétude des populations polynésiennes concernant l'installation d'un centre d'essais nucléaires français en Polynésie. 
27 juillet 1962Paris. Création du CEP en conseil de défense. 
04 novembre 1962 Dernier essai aérien américain depuis l'atoll de Johnston.
24 décembre 1962 Dernier essai aérien soviétique sur le site de Semipalatinsk (Kazakhstan).
01 janvier 1963Première réaction publique de l'Eglise protestante de Polynésie française contre les essais nucléaires. Demande d'une enquête commodo-incommodo. 
01 avril 1963 L'Australie prend position contre les essais nucléaires français en Polynésie.
02 mai 1963Décision, en Conseil de défense, de la construction des missiles sol-sol du Plateau d’Albion et de la Force Océanique Stratégique. 
15 mai 1963Décision de fabrication du tritium à Marcoule. 
23 juillet 1963Le gouverneur Grimald autorise les premiers travaux d’implantation du CEP en Polynésie. Les travaux commencent dans les semaines suivantes. 
05 août 1963 Les Etats-Unis, l'URSS et le Royaume-Uni signent le traité d'interdiction des essais nucléaires dans l'atmosphère (Entré en vigueur le 10 octobre 1963).
1° janvier 1964Création de la Direction des Centres d’Expérimentations Nucléaires (DIRCEN). 
14 janvier 1964Inauguration du Poste de Commandement des Forces Stratégiques de Taverny (COFAS). 
06 février 1964Délibération de la commission permanente de l’Assemblée Territoriale de Polynésie cédant gratuitement à l’Etat français les atolls de Moruroa et Fangataufa. Cette décision est rendue exécutoire deux jours plus tard. 
16 octobre 1964 Premier essai nucléaire aérien chinois à Lop Nor
01 octobre 1964Première livraison des Mirage IVA aux Forces aériennes stratégiques. 
03 janvier 1965Mise en service de l’usine basse de Pierrelatte. 
28 mai 1965Le général de Gaulle signe l’instruction d’installation de la composante sol-sol balistique sur le Plateau d’Albion. 
09 septembre 1965Le général de Gaulle annonce le retrait de la France de l’OTAN. 
fin 1965Mise en service du Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine (CESTA) du CEA, chargé de “militariser” les charges nucléaires. 
16 février 1966Dernier essai nucléaire souterrain français à In Eker (Sahara). 
07 mars 1966Le général de Gaulle annonce que l’intégration des forces françaises dans l’OTAN prendra fin au plus tard en 1969. 
02 juillet 1966Premier essai nucléaire français à Moruroa avec la charge de l’AN 52. 
19 juillet 1966Un Mirage IVA largue une bombe AN 11 à 100 km au sud de Moruroa. 
7-11 septembre 1966Venue du Général de Gaulle à Tahiti pour assister au tir sous ballon Bételgeuse du 11 septembre 1966 et promettre le "développement" aux Polynésiens. 
29 mars 1967Lancement à Cherbourg du sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Redoutable. 
07 avril 1967Première livraison d’un lingot d’uranium 235 très enrichi (à plus de 90 %) de l’usine de Pierrelatte. 
15 mai 1967Mise en service du réacteur Célestin I à Marcoule pour la production du tritium. 
1er juillet 1967Fermeture (officielle) du CIEES (Centre interarmées d’essais des engins spéciaux) d’Hammaguir au Sahara. 
27 novembre 1967Début des rejets en mer des déchets radioactifs au large de la passe de Hao, jusqu'au 15 septembre 1975. 
09 avril 1968Ouverture de la base spatiale de Kourou (Guyane) avec le lancement d’une fusée “ Véronique ” 
01 mai 1968Evénéments de mai 1968 qui eurent pour conséquence l'annulation de la campagne de tirs de 1969 pour raisons économiques. 
1er juillet 1968 Ouverture à la signature du Traité de non-prolifération nucléaire (Entré en vigueur le 5 mars 1970).
24 août 1968Première explosion thermonucléaire française à Fangataufa utilisant de l’uranium 235 et du tritium (tir Canopus). 
28 septembre 1968Création du 1er Groupement de Missiles Stratégiques (1er GMS) à Saint-Christol sur le Plateau d’Albion. 
03 octobre 1968Mise en service du réacteur Célestin II à Marcoule pour la production du tritium. Mise en service à Marcoule de l’atelier d’extraction du tritium. 
15 octobre 1968Arrêt définitif du réacteur G1 à Marcoule. 
15 juin 1969Election de Georges Pompidou à la Présidence de la République. 
1er septembre 1969Aménagement du PC Jupiter sous le parc de l’Elysée. Installation des centres de Commandement mobile, du Mont-Verdun et de Houilles. 
1er octobre 1970Nomination d’André Giraud comme administrateur général du CEA. 
1971Polynésie française. John Taroanui Doom, témoin du premier essai nucléaire du 2 juillet 1966 depuis Mangareva, devient Secrétaire Général de l'Eglise Evangélique de Polynésie française. 
11 février 1971 Ouverture à la signature du traité interdisant de placer des armes nucléaires au fond des mers (Entré en vigueur le 18 mai 1972).
02 août 1971Entrée en service de la première unité de tir des missiles nucléaires S2 du Plateau d’Albion. 
01 novembre 1971 Le "Greenpeace II" manifeste contre un essai nucléaire américain en Alaska.
1° décembre 1971Mise en service du premier SNLE français armé de 16 missiles M 1, le Redoutable. 
26 mai 1972 Les Etats-Unis, l'URSS signent le traité SALT de limitation de leurs armes nucléaires.
01 juin 1972 Arraisonnement du "Greenpeace III" au large de Moruroa.
01 octobre 1972Mise en service des premiers Mirage III E, porteurs de la bombe AN 52, à Luxeuil. 
1er août 1972Début des rejets en mer des déchets radioactifs au large de la zone Denise à Moruroa, jusqu'à mai 1975. 
1973Publication par le Ministère de l'Information du Livre Blanc sur les expérimentations nucléaires. 
22 juin 1973 La Haye (Pays-Bas). A la demande de la Nouvelle-Zélande, de l'Australie et de plusieurs Etats du Pacifique, la Cour Internationale de Justice demande à la France de s'abstenir de ses essais nucléaires aériens.
23 juin 1973Manifestation du "Bataillon de la Paix" dans les rues de Papeete, avec à sa tête le sénateur Pouvanaa a Oopa et le député Jean-Jacques Servan-Schreiber. 
17 juillet 1973Arraisonnement du "Fri" à proximité de Moruroa, avec à son bord, le Général Jacques Paris de Bollardière. 
27 août 1973Essai nucléaire dans la zone de Moruroa à partir d’un Mirage III E. 
02 avril 1974Décès du Président de la République Georges Pompidou. 
1° mai 1974Mise en service des premiers missiles nucléaires Pluton à Mailly. 
18 mai 1974 Premier essai nucléaire souterrain de l'Inde.
19 mai 1974Election de Valéry Giscard d'Estaing à la Présidence de la République. 
09 juin 1974Paris. Nommé ministre des Réformes le 27 mai, Jean-Jacques Servan-Schreiber est "démissionné" après sa prise de position publique contre la prochaine campagne d'essais nucléaires en Polynésie. 
03 juillet 1974 Ouverture à la signature du traité sur la limitation des essais souterrains à un maximum de 150 kt.
1° septembre 1974Mise en service des premiers Jaguar A, porteurs de la bombe AN 52, à Saint-Dizier. 
14 septembre 1974Dernier essai aérien français au-dessus de Moruroa. 
01 décembre 1974Début des rejets en mer des déchets radioactifs au large de la passe de Moruroa, jusqu'au 18 novembre 1982. 
20 décembre 1974 La Haye (Pays-Bas). Après l'annonce de l'arrêt des essais aériens de la France, la Cour Internationale de Justice prend acte que la demande de la Nouvelle-Zélande est "sans objet".
05 juin 1975Premier essai nucléaire français souterrain (Achille) dans le Pacifique à Fangataufa. 
1976En Polynésie, création du "Ia mana te nunaa", parti indépendantiste, socialiste et antinucléaire. 
28 mai 1976 Ouverture à la signature du traité limitant les explosions nucléaires souterraines à des fins pacifiques.
1977En Polynésie, création du "Front de libération de la Polynésie - FLP Tavini Huiraatira", parti indépendantiste et antinucléaire. 
01 septembre 1977 Les Etats-Unis annoncent qu’ils disposent de la bombe à neutrons depuis 1963.
01 février 1979Entrée en service des premiers Super-Etendard, équipés de la bombe AN 52, sur le porte-avions Clémenceau.  
19 juin 1979Polynésie française. Henri Hiro, président de Ia ora te natura, demande l'arrêt des essais nucléaires à Moruroa et partout dans le monde. 
17 août 1979En Polynésie, l'Assemblée territoriale demande une commission d'enquête sur les essais à Moruroa, après les accidents de juillet 1979. 
07 novembre 1979Création de l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs). 
12 décembre 1979 L’OTAN décide de déployer des Euromissiles en Europe.



 Glossaire

Mot 
  • AIEA
  • Agence internationale de l’énergie atomique
  • ANDRA
  • Agence nationale des déchets radioactifs
  • CEA
  • Commissariat à l’énergie atomique
  • CEP
  • Centre d’expérimentation du Pacifique
  • DAM
  • Direction des applications militaires (CEA)
  • DIRCEN
  • Direction des centres d’expérimentations nucléaires
  • Kilotonne (Kt)
  • L’énergie libérée par l’explosion d’une bombe se mesure en kilotonnes (1 kt = 1000 tonnes) de TNT. L’énergie libérée par la bombe d’Hiroshima est évaluée à 15 kilotonnes. Les explosions thermonucléaires se comptent souvent en mégatonnes (Mt), soit 1 million de tonnes de TNT.
  • Neutrons
  • Rayonnement ayant une longueur de parcours très grande. Les neutrons ne sont pratiquement pas ralentis dans l’air. Ils pénètrent profondément dans l’organisme où ils sont ralentis en provoquant des dégâts biologiques importants.
  • ONU
  • Organisation des Nations unies


 Quizz
Citez les deux années où le plus grand nombre d’essais nucléaires ont été réalisés dans le monde ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales