L'organisation du CEP


La Direction des applications militaires – DAM - du CEA est chargée de la conception, de la mise au point, des expérimentations et de leur exploitation scientifique. Son personnel a un statut civil. Lors des campagnes de tirs, les ingénieurs et techniciens du CEA étaient détachés de leurs centres d’études de métropole, principalement de Bruyères-le-Châtel – BIII. Selon les spécialités, les personnels du CEA, désignés sous le nom de « missionnaires », venaient à Moruroa depuis les centres de la DAM et même des centres d’études civils du CEA. A Tahiti, la DAM disposait d’une antenne permanente à Mahina.

Le ministère de la défense assurait la responsabilité globale des infrastructures, du déroulement et de la sécurité des opérations sur les sites et dans les bases annexes. Le personnel dépendant du ministère de la défense avait un statut militaire et soumis aux règles des Armées. Pratiquement tous les corps d’armées ont participé aux essais français, avec un fort contingent de la Marine nationale du temps des essais aériens. Le 5ème Régiment Etranger regroupait la quasi-totalité du personnel de l’Armée de Terre.

L’Armée de l’Air avait également un rôle essentiel pour les transports aériens et les infrastructures aéroportuaires. De nombreux soldats du contingent ont effectué leur service militaire obligatoire sur les sites ou dans les bases annexes. En Polynésie, les deux organismes Armées et CEA étaient regroupés sous l’entité « Centre d’expérimentation du Pacifique » ou CEP.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • CEA
  • Commissariat à l’énergie atomique
  • CEP
  • Centre d’expérimentation du Pacifique
  • DAM
  • Direction des applications militaires (CEA)


 Quizz
Combien de Polynésiens ont-ils été embauchés pour travailler sur les sites d’essais ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales