Ailleurs en Polynésie…


En 2009, on a pris conscience que l’ensemble des archipels polynésiens – et même au-delà – ont été affectés par les essais nucléaires. A moins de faire des études très coûteuses sur l’ADN, il est scientifiquement très difficile de prouver que telle ou telle pathologie a un lien avec les essais nucléaires. Cependant, après la période du « mensonge officiel », nous devons entrer dans « l’ère de la suspicion » pour faire avancer les droits des victimes polynésiennes des essais nucléaires.

Le travail de « l’ère de suspicion » consiste à accumuler les indices. Ainsi, les informations sur les retombées radioactives des essais aériens dans les îles sont importantes (Voir aussi sur ce site les pages « Essais aériens »). Depuis 2006, un début d’inventaire des retombées a été publié dans le livre du ministère de la Défense. La liste n’est certainement pas close car toutes les îles de la Polynésie ne disposaient pas d’installations de mesure de la radioactivité. Les témoignages des anciens sont également importants pour relater ce qui a été vécu chez eux au temps des essais (voir le document « Retombées radioactives sur les Marquises 1968 »).

D’autres indices peuvent également apporter des indications et appuyer la demande d’ouverture des archives des essais nucléaires faite en juin 2008 par vote unanime des élus de l’Assemblée de la Polynésie et, depuis des années, par l’association Moruroa e tatou. Des documents du SMSR ou du SMCB, rédigés du temps des essais, attestent les retombées avec plus de précisions que le livre du ministère de la défense de 2006 (Voir le document « Contamination ISLV Marquises Sirius 1966.pdf »). Les journaux de bord de certains bâtiments de la Marine nationale peuvent aussi être utiles. Ainsi, le journal de bord de La Rance, le navire du SMSR, indiquant son itinéraire polynésien en 1968, peut-il permettre de suggérer que des prélèvements de sols, des relèves d’appareils de mesure ou des visites médicales auprès des populations ont été effectués. Tout cela a été archivé et peut devenir indispensable pour avancer des preuves de contamination.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • ADN
  • Acide désoxyribonucléique
  • SMCB
  • Service Mixte de Contrôle Biologique
  • SMSR
  • Service Mixte de Sécurité Radiologique


 Quizz
Où les Britanniques ont-ils effectué leurs essais nucléaires ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales