Aménagement de la « base avancée » du CEP


L’atoll de Hao, encore appelé « Ile de l’Arc » ou « Ile de la Harpe » en raison de sa configuration, est situé dans l’archipel des Tuamotu par 18° de latitude sud et 141° de longitude ouest. Hao se trouve à 900 km à l’Est de Tahiti et à 460 km au nord-ouest de Moruroa.

L’atoll se présente sous la forme d’une couronne de 130 km pour une largeur de bande corallienne variant de 10 à 140 mètres. Sa superficie est de 720 km2 (lagon compris) et il est probablement âgé de 40 à 60 millions d’années. Son aspect se caractérise par la platitude. Le point le plus élevé de l’atoll culmine en effet à 3 mètres au-dessus du niveau de la mer. Géolocalisation: voir Hao sur Google Map




L’atoll de Hao fut choisi par la Direction des Centres d’Expérimentation Nucléaires (DIRCEN) comme « base avancée » des sites d’essais de Moruroa et Fangataufa. Les travaux sur Hao commencèrent en septembre 1964 pour l’infrastructure aéronautique, les ouvrages maritimes et certains aménagements de la « base vie ». De nombreux travailleurs Polynésiens ont travaillé à cette construction de la base de Hao.

On a arraché près de 10 000 cocotiers et sur une bande de 17 km, on a construit des lieux d’habitation pour les personnels civils et militaires du CEP (environ 2500 personnes) une base aérienne et ses infrastructures avec une piste de 3420 mètres, des laboratoires et de nombreux ateliers.

L’atoll de Hao était habité par une petite population (194 habitants au recensement de 1962) regroupée dans le petit village de Otepa. On comprend tout de suite que la cohabitation d’une population « extérieure » arrivée massivement et essentiellement masculine avec la petite communauté autochtone créa bien des problèmes. A cela s’ajoutent les questions foncières toujours épineuses en Polynésie.

Au cours des années CEP, la population autochtone de Hao a considérablement augmenté, les emplois proposés par la base militaire ayant attiré beaucoup de Polynésiens. En 2009, le village d’Otepa compte près de 1500 habitants, tous rassemblés dans le même espace qu’en 1964. En effet, la petite agglomération qui compte aussi un collège secondaire et un collège agricole, ne peut s’étendre, coincée d’un côté par les vestiges de l’ancienne base militaire et de l’autre par une friche « douteuse » où se trouvait les installations du Centre technique CEA et le domaine de la décontamination tenu autrefois par le Service Mixte de Sécurité Radiologique.

Avec l’annonce par l’Etat, le 8 janvier 2009, de l’ouverture d’un chantier de réhabilitation prévu pour durer sept ans, les restructurations et la déconcentration du village d’Otepa constitueront un enjeu important pour l’aménagement du cadre de vie des habitants de Hao.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • CEA
  • Commissariat à l’énergie atomique
  • CEP
  • Centre d’expérimentation du Pacifique
  • DIRCEN
  • Direction des centres d’expérimentations nucléaires


 Quizz
Combien de Polynésiens ont-ils été embauchés pour travailler sur les sites d’essais ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales