Des atolls inadaptés pour les tirs souterrains


Le passage aux essais souterrains se heurtait à d’autres difficultés d’ordre financier et technique. Les investissements de la DIRCEN en Polynésie avaient été tels qu’il était impensable de reconstituer un nouveau centre d’essais souterrains ailleurs dans le monde.

Il n’en était pas question en France en raison de la densité de population et de l’absence de site « favorable », mais surtout en raison de l’opinion publique. Les Iles Kerguélen, un temps envisagées, furent rapidement écartées, notamment en raison de leur isolement géographique.

Contrairement aux Américains qui avaient considéré que les atolls des îles Marshall avaient des sous-sols trop fragiles pour des essais souterrains, la France décida que les atolls de Moruroa et Fangataufa conviendraient parfaitement malgré de nombreuses difficultés techniques.

Les plus grandes interrogations concernaient les risques de fuites de gaz radioactifs et les effondrements de terrain : les Français avaient connu des expériences malheureuses au Sahara, notamment lors de l’accident du 1er mai 1962 dans la montagne du Tan Affela. De plus, on savait que les Etats-Unis, entre 1963 et 1972, avaient déploré, au Nevada, des fuites importantes lors de huit essais souterrains.

Au premier plan, le bouchon du puits de post-forage. A l’arrière plan, le bouchon du puits <span class=FGD à Fangataufa." /> Dès 1973, des forages verticaux ont été pratiqués sur la zone corallienne Terme Sud de Fangataufa pour y réaliser les premiers essais souterrains qui eurent lieu en mai et novembre 1975. Les conséquences géomécaniques et les risques d’effondrement des pans extérieurs de l’atoll consécutifs à ces deux tirs souterrains de faible puissance furent tels que la DIRCEN dut renoncer à ces expériences sous la couronne de Fangataufa et les transférer à Moruroa.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • DIRCEN
  • Direction des centres d’expérimentations nucléaires
  • FGD
  • Forage Grand Diamètre


 Quizz
Citez cinq atolls du Pacifique où ont été effectués des essais nucléaires aériens ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales