Les armes nucléaires et la paix


Plus de 70 000 armes nucléaires ont été construites depuis 1945 dans le monde et les puissances nucléaires continuent à en construire de nouvelles. Les arsenaux nucléaires contiennent de quoi détruire des centaines de fois la planète.

Pour se justifier, les grandes puissances affirment que ces armes nucléaires ont permis de maintenir la paix depuis 1945. C’est un mensonge.

En effet, depuis 1945, ces puissances nucléaires se sont fait la guerre par pays interposés en Asie, en Afrique et en Amérique latine provoquant la mort de plus de 50 millions d’êtres humains, privant les pays du Sud de la planète du développement et les condamnant à la faim, aux épidémies et à la mauvaise gouvernance.

Depuis 1945 jusqu’à aujourd’hui, les Etats les plus riches de la planète ont dépensé des sommes colossales pour leurs arsenaux nucléaires. Les historiens admettent que la course aux armes nucléaires entre les Etats-Unis et l’URSS s’est soldée par l’effondrement économique de l’URSS. Toutes ces sommes gaspillées auraient pu, pendant un demi siècle, être utilisées pour le développement des pays non industrialisés, pour les recherches de santé, pour l’éducation des enfants et des femmes dans de nombreux pays du monde, pour créer et accélérer la communication entre les peuples.

Aujourd’hui, même si une volonté de changer le monde se manifestait, il faudrait encore dépenser d’énormes sommes d’argent pour démanteler les armes nucléaires, détruire autant que possible les composants radioactifs des armes nucléaires, assainir tous les sites d’essais nucléaires, gérer les déchets nucléaires générés par des dizaines de milliers d’armes nucléaires, créer de nouvelles relations de sécurité entre les peuples. Hélas, cette volonté de changer le monde n’est pas encore dans les têtes des dirigeants politiques des grandes puissances, même si c’est une aspiration profonde de la majorité des peuples de la planète.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 


 Quizz
Depuis l’arrêt définitif des essais nucléaires, sur quoi porte la surveillance de Moruroa ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales