Mangareva expérimente son abri Pantz


Les recommandations de la Commission consultatives avaient été aussi prises en compte à Mangareva. Dès fin 1967, les militaires construisirent deux abris « Pantz », l’un à la sortie du village de Rikitea pour les habitants de l’île, l’autre sur le récif à Totegegie où était installée la base militaire. Deux autres abris du même type furent construits à Reao et à Pukarua, deux atolls considérés par les documents de 1966 comme susceptible d’être aussi touchés par des retombées.

On connaît mieux le déroulement du transfert des habitants de Rikitea car des documents ont été conservés, notamment les « Consignes pour rejoindre l’abri » datées du 30 juillet 1968 et la photo de l’installation dans l’abri transmise à la Commission d’enquête de l’Assemblée de Polynésie en octobre 2005.

Mais ce qui est particulièrement choquant, est la construction d’un blockhaus du même type que ceux de Tureia au village de Taku où se trouvait une base de météorologie militaire et le poste de sécurité radiologique du SMSR. Pourquoi de telles précautions pour les militaires alors que les deux autres abris Pantz des Gambier ont plus l’allure de hangars que d’abris anti-atomiques ?


 Galerie photos

 Vidéos

 Glossaire

Mot 
  • SMSR
  • Service Mixte de Sécurité Radiologique


 Quizz
En quelle année la France a-t-elle cessé ses essais aériens ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales