24 août 1968 Canopus


Comme en 1966, la force Alfa avec le porte-avions Clémenceau et de ses bâtiments d’accompagnement fut constituée pour cette campagne de tirs de 1968 qui allait placer la France au rang de puissance thermonucléaire. Ce déploiement du tiers de la flotte de guerre française constituait certes une démonstration de force.

Cependant, en pleine guerre froide, il s’agissait probablement d’accoutumer la Marine nationale à une ambiance de guerre nucléaire dont le spectre n’était pas éloigné. En effet, les matelots de la Force Alfa constituée temporairement pour la campagne 1968 n’étaient que partiellement concernés par les activités directement liées aux expériences nucléaires. Les marins ne furent cependant pas moins concernés que les autres personnels du CEP par les retombées et risques de Canopus.

Canopus explosa le matin du 24 août 1968. L’énergie développée par la bombe fut colossale : 2, 6 mégatonne, soit 170 fois l’énergie de la bombe d’Hiroshima… ou plus que l’énergie totale développée par toutes les bombes conventionnelles de la deuxième guerre mondiale !

Au même moment, ce jour-là, à Mangareva, naissait un petit garçon que ses parents prénommèrent Jean Canopus ! Quelques mois plus tard lors d’un passage à Mangareva, le ministre Robert Galley insista pour devenir le parrain de Jean Canopus.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • CEP
  • Centre d’expérimentation du Pacifique


 Quizz
Citez les deux années où le plus grand nombre d’essais nucléaires ont été réalisés dans le monde ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales