6 juillet 1966: Gambier. La coquille pénètre dans le lagon des Gambier


Le Bâtiment de Recherche Océanique La Coquille, navire du Service Mixte de Contrôle Biologique.Le navire du Service Mixte de Contrôle Biologique, La Coquille, entre ce jour-là dans le lagon des Gambier. Sur ordre de l’amiral Lorain, l’équipage et les techniciens du laboratoire de bord ont pour mission d’effectuer des prélèvements d’air, d’eau, de sols, de végétaux, de poissons à Mangareva et dans le lagon. Michel Fanton, jeune marin de 20 ans, est membre de l’équipage. Quarante ans après, il garde la mémoire de ces événements qui marquèrent sa vie à tout jamais…

Les prélèvements sur l’île et dans le lagon sont effectués. Les scientifiques du laboratoire du bord effectuent les mesures sur les échantillons rapportés par les hommes. Le docteur Millon, médecin du bord, envoie son rapport à l’amiral. Rédigé à bord de la Coquille le 10 juillet 1966, c’est probablement le premier rapport officiel notant avec précision le niveau effrayant de la contamination des produits alimentaires d’une île habitée de la Polynésie à la suite du premier essai du 2 juillet 1966.

Le rapport Millon était « secret » si bien que les données radiologiques officielles sur les retombées d’Aldébaran à Mangareva n’ont été connues que 32 ans plus tard avec la publication du rapport de l’AIEA en 1998. Ces données radiologiques officielles sont confirmées, avec quelques précisions supplémentaires, dans le livre du ministère de la Défense « La dimension radiologique des essais nucléaires français en Polynésie ».

Les chiffres officiellement reconnus de la dose reçue par le Mangareviens après Aldébaran dépassent légèrement les doses maximales admissibles pour une année qui étaient en vigueur en 1966, soit 5, 5 mSv. Le rapport Millon a été « découvert » en 1997. Non seulement, il apporte la preuve que les données radiologiques officielles ont été très largement sous estimées, mais ce rapport est un document fondamental pour comprendre la volonté de dissimulation des responsables des essais.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • AIEA
  • Agence internationale de l’énergie atomique


 Quizz
Quel est actuellement le statut juridique de Moruroa et de Fangataufa ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales